• Protections féminines

    Après avoir lu cet article sur 

    Protection féminine

      il y a quelques années, j'ai pris conscience d'un certain nombre de choses

    auxquelles je n'avais jamais vraiment réfléchi...

    Je suis donc passée à la coupe menstruelle. J'ai mis longtemps à franchir le cap (j'en avais entendu parler il y a une dizaine d'années pour la première fois...) mais je suis franchement ravie ! Le seul truc, c'est qu'il y a des jours où tout va bien et d'autres où, je ne sais pas pourquoi, je n'arrive pas à la mettre correctement et ai quelques fuites... Donc protège-slip obligatoire.

     

    Alors qu'elle préparait la venue de bébé Raphaël, ma sœur s'était lancée dans la fabrication de ses coussinets d’allaitement et de lingettes pour bébé, j'en ai profité pour lui réclamer des chutes afin de me fabriquer des cotons démaquillants lavables. Encore mieux : elle en a fait tout un stock pour toutes les deux ! smile

    Voilà donc les cotons démaquillants avec un côté en micro-éponge de bambou absorbant (c'est plutôt ce côté que j'utilise) et un côté en micropolaire toute douce et hydrophobe -> plutôt adaptée à l'application du liniment sur les fesses de bébé, pour des cotons démaquillants, un joli coton fera l'affaire.

       

    coton à démaquiller lavables

     

    Bon, tu me vois venir ? La suite logique à tout ça était évidemment de faire des protège-slips lavables ! Nous (ma sœur étant évidemment dans l'aventure) voilà donc à la recherche sur le net des tissus les plus adaptés à notre projet. Nous avons choisi

    l'éponge de bambou et le PUL (lavable haute température) que nous avons acheté sur le site   

    Protection féminine

    Une fois les tissus reçus, est venue la phase "crash-test" pour arriver à un patron qui me convienne :

    Protection féminine

     

    et à une technique de production efficace et viable !

    • tout à la surjeteuse :

     

    Après avoir vu ma sœur bien s'amuser pour faire les cotons démaquillants, je me suis dit que ça serait beaucoup plus simple d'assembler les deux tissus à la surjeteuse. Ce fut donc mon premier essai qui est assez dramatique, je l'avoue !

    Impossible pour moi de faire les arrondis extérieurs en une seule fois, ce qui donne des raccords de fil pas très heureux (et qui se voient bien avec mon fil blanc sur du marron), et c'est encore pire pour les arrondis vers l'intérieur avec la lame qui coupe là où on ne veut pas et les aiguilles qui ne parviennent pas au bout...

      

    Protection féminine tout à la surjeteuse

     

    Protection féminine v2

     
    • partie centrale en éponge surjetée cousue sur le PUL :

     

    Dernier essai à la surjeteuse car je craignais que le coton de bambou ne s'éffiloche vu tout ce qui tombe lorsqu'on le découpe. J'ai donc surjeté la partie centrale en éponge et je l'ai assemblée au PUL avec un point zig-zag, ce qui permettait également de limiter l'épaisseur des rabats. 

    Le résultat est correct mais j'ai peur que le PUL ne tienne pas le choc, il s'étire vraiment beaucoup lorsque l'on tire dessus pour défaire la pression.

     

    • assemblage des deux tissus par un point zig-zag :

     

    J'ai donc recommencé en assemblant cette fois les deux pièces identiques et en me passant de la surjeteuse. J'ai découpé le PUL selon le patron et l'ai assemblé avec un morceau d'éponge de bambou un peu plus grand, avec un point zig-zag assez serré. J'ai ensuite découpé l'éponge en trop.

    On obtient quelque chose de très propre, c'est le mode de production que je garde !

     

      

    Protection féminine

     

    Protection fémininev4

      
    • assemblage endroit contre endroit :

     

    Comme ma sœur avait peur que le surjet (ou le point zig-zag) ne donne une rigidité désagréable aux bords, j'ai également essayé d'assembler les deux pièces de tissu endroit contre endroit puis de retourner l'ouvrage. 

    Le rendu est bien mais pour plus de travail, on obtient une épaisseur que je ne trouve pas super pour ma part...

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :