• Littérature

     

            

    Albums

                             

    Albums

     
                            

    Albums

     
       

      

                                      

    Littérature

             
  • Un article laissé en suspens depuis le printemps dernier... C'est un travail que j'ai fait avec mes élèves polyhandicapés (ayant un tout petit niveau) lors de la dernière session du remplacement CAPA.

    J'ai choisi de travailler sur l'album Une soupe au caillou de Anaïs Vaugelade car il me permettait de conjuguer plusieurs paramètres : la trame du récit est simple et répétitive, parfaite pour une exploitation en 4 semaines ; c'est un album qui se prête bien à la manipulation pour accompagner l'histoire : à moi les marionnettes et les légumes à mettre dans la soupe ! ; la collègue que je remplace a commencé à jouer à la marchande avec eux pour bosser les maths, les légumes de l'histoire vont constituer un bon support pour continuer ce jeu en apportant un peu de nouveauté.

     

        Un soir, dans un village paisible, arrive un vieux loup affamé. Il frappe à la porte de la poule et demande à entrer afin de se réchauffer et de se préparer une soupe au caillou. La poule effrayée mais curieuse accueille le loup. La conversation s'engage et la poule propose d'ajouter du céleri à la soupe. Le cochon, qui a vu arriver, le loup vient voir si tout sa passe bien. Informé du projet de soupe au caillou, il propose d'y ajouter des courgettes. D'autres animaux vont se succéder chez la poule, chacun va ajouter un ingrédient à la soupe et tous vont partager cette excellente soupe et passer une bonne soirée.

     

    Pour aider au maximum la compréhension, j'ai alterné les lectures avec l'album et avec le matériel à manipuler :

      

    Une soupe au caillou

        

    Des marionnettes représentant les animaux : le loup d'Isabelle, le cochon dérivé de son patron et la poule (qui n'est pas tout à fait à mon goût... à retravailler).Comme je n'ai pas eu le temps de les faire tous, j'ai complété avec des flashcards.      

    Une soupe au caillou

     

    Une soupe au caillou    

    De magnifiques légumes en feutrine, accompagnés des flashcards avec les photos pour que les enfants en aient une vraie représentation.

    Outre l'aspect plus ludique, les légumes en feutrine ont l’intérêt de pouvoir être facilement attrapés ou gardés en main par les enfants, ce qui n'est pas le cas des cartes plastifiées.

        Une soupe au caillou

     

    Une soupe au caillou    

    Sans oublier, le chaudron, le sac du loup et le caillou !

    Une soupe au caillou

     

    Petit à petit, les élèves se sont repérés dans l'histoire, ont appris les noms des animaux en makaton et ont pu trier ce qui va dans la soupe ou non, répondre à mes questions, voire anticiper ce qui allait arriver pour certains. Bon, par contre, la subtilité de la fin de l'album, je ne suis pas sûre qu'ils l'aient comprise...

    A la fin, la plupart des enfants ont pu faire ces deux exercices :

    Une soupe au caillou

                        

    Une soupe au caillou

    oh la vilaine maitresse qui ressort un personnage d'une ancienne histoire... wink2 

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Edit du 14/12/15 : ajout d'un exercice - reconnaitre les personnages

    De retour auprès de mes élèves handicapés pour quelques semaines, je voulais leur proposer un travail autour d'un album de Noël. J'ai alors été confrontée à la problématique suivante : trouver une histoire pas trop "bébé" pour ces enfants de 7 à 11 ans, mais pas trop compliquée non plus... J'ai choisi "Le sapin de Monsieur Jacobi" de Robert Barri car je la trouve très jolie et même si le style est un peu complexe, c'est une histoire  en randonnée, donc plutôt facile à comprendre, il me semble.

        Monsieur Jacobi se fait livrer un sapin immense pour mettre dans son salon. Mais le sapin est trop grand, il touche le plafond ! Monsieur Jacobi décide d'en faire couper un morceau. La tête du sapin est offerte à Miss Adèle, la fidèle gouvernante de Monsieur Jacobi. A nouveau, le sapin est trop haut et touche le plafond... La tête du sapin va ainsi être à nouveau coupée et voyager entre les mains de 7 propriétaires, le dernier étant Guy Souris dont la maison est dans le salon de Monsieur Jacobi, aux pieds du grand sapin.

    L'album a été écrit dans les années 60, dans un langage assez soutenu où la rime est omniprésente. Le style est délicieux et l'histoire est très rythmée mais je ne suis pas sûre que cela favorise la compréhension pour mes loulous. Difficulté encore accentuée par le fait que l'album ne soit disponible qu'en format poche. J'accompagne donc la lecture du maximum d'étayage :

    Le sapin de Monsieur Jacobi

      

     

        

    D'après une idée trouvée ici, j'ai réalisé un sapin en feutrine avec 7 cônes de plus en plus petits. A chaque personnage, on garde le cône à la base et le reste du sapin va "voyager". J'ai opté pour de la feutrine afin de pouvoir faire quelque chose de plus grand et surtout de plus solide ! (spéciale dédicace à S. qui ne peut s'empêcher de tout mettre à la bouche...)

    J'ai également agrandi et plastifié les personnages pour vraiment pouvoir mettre en scène l'histoire :

    Le sapin de Monsieur Jacobi

    Les enfants adorent manipuler la sapin et n'ont pas mis longtemps avant de remarquer qu'on pouvait faire des chapeaux avec !!   happy     

    Le sapin de Monsieur Jacobi

    Le sapin de Monsieur Jacobi

          Au fur et à mesure de nos lectures, je demande aux enfants de choisir entre plusieurs la flashcard du personnage que je viens de nommer ou, pour certains, de me montrer le personnage qui va récupérer le morceau de sapin qui a été coupé. Maintenant que mes élèves connaissent bien les personnages, je leur ai concocté un exercice pour trier les personnages du livre ou non. Peu d'élèves pourront le faire directement sur la fiche, pour les autres le tri se fera avant avec les flashcards.

    Je vais également profiter de cet album pour travailler deux axes en maths :

    • on continue la numération avec la reconnaissance des nombres -> 5  sous différentes formes et la constitution de collections :

    Le sapin de Monsieur Jacobi

      

    D'abord en prenant le nombre de ronds / cœurs / triangles en feutrine demandés par la carte et en les posant sur le sapin pour le décorer.

     

    Pour finir en faisant le même exercice sur la fiche avec des gommettes :

    J'ai volontairement laissé la consigne incomplète, l'idée étant de l'adapter à chaque enfant en collant une gommette et en écrivant à côté le nombre de gommettes qu'il doit coller (chiffre ou constellation) 

     

          

    Le sapin de Monsieur Jacobi

     

    •  un travail de comparaison de longueurs qu'ils n'ont pas encore fait cette année. Je le prévois en trois temps :  

                       - manipulation des cônes du sapin en feutrine : chercher le plus grand, le plus petit ; classer 3 (puis + ) sapins du plus grand  au plus petit.  -> alors, en fait la seule chose que les enfants voulaient faire avec les cônes, c'est les empiler (comme lorsqu'on range ou qu'ils ont le droit de jouer avec) donc nous avons travaillé avec des personnages en plastique... 

                       - un peu plus d'abstraction : mêmes exercices avec des sapins représentés sur des flashcards.


                 - le même exercice sur une fiche, pour laisser une trace dans les cahiers :  
       

     

    Le sapin de Monsieur Jacobi

     
    Pin It

    votre commentaire
  • Depuis deux semaines et demie, je remplace une collègue qui est en formation CAPA-SH dans un établissement pour enfants infirmes moteurs cérébraux. Les enfants ont différents niveaux de handicap physique (certains marchent et d'autres bougent seulement un peu la tête) et, niveau scolaire, nous sommes globalement dans des apprentissages qui correspondent à la PS... Un peu déroutant et pas toujours facile de trouver les adaptations où chaque enfant s'y retrouve mais ça vient !  ^^

         

    Les enfants avaient commencé à travailler sur cette histoire avec leur maitresse, je prends donc la suite.

    Je ne connaissais pas du tout cette histoire, c'est une belle découverte !

    Lors de la première leçon de l'année, alors que la maitresse s'apprête à ouvrir le tableau, les enfants aperçoivent un monstre à l'intérieur du tableau. Terrorisés, ils vont se cacher un peu partout dans la classe. La maitresse parvient à faire sortir les élèves de leurs cachettes en leur récitant une comptine qui leur permet de mieux connaitre le monstre : c'est un gentil monstre que l'on nourrit avec les lettres de l'alphabet. (tapuscrit ici, entre autre)

     

    Deux activités phares pour le moment :

    Le monstre du tableau

               Grâce à ce super monstre-boite proposé par Moustache, les enfants sont super motivés pour rechercher les lettres de leur prénom afin de donner à manger au monstre.

     

    Afin de voir où en étaient les enfants avec le vocabulaire pour se repérer dans l'espace, j'ai bidouillé quelques illustrations pour mettre en mouvement le début du texte : effrayés par le monstre les enfants se cachent dans l'armoire, sous le bureau, derrière le cartable, etc.

    Pour commencer, j'ai lu le début de l'histoire en m'arrêtant à chaque passage afin d'illustrer la lecture grâce aux indications des enfants. Comme ça marchait bien, nous nous sommes amusés : j'inventais une phrase comme "Julien est derrière le bureau" et l'enfant devait choisir le bon personnage, le bon meuble et les disposer correctement.

     

                            

    Le monstre du tableau

     

    Le monstre du tableau

                   

    Ensuite nous sommes passés à des images de topologie un peu décontextualisées  où l'enfant devait prendre ou désigner l'image demandée parmi 2-3-4 images, en fonction de ses capacités visuelles ou cognitives.

     

    Notre travail de demain : une petite fiche pour clore le travail et laisser une trace dans les cahiers.

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique